Du vin orange…

Mais qu’est ce que c’est?

Tout d’abord il y a l’histoire de sa genèse. Tout vient de ce vigneron du Beaujolais qui m’a vendu son pressoir. Une jolie bête ma foi, mais plutôt habituée à presser du raisin rouge. Et comme les lecteurs assidus de ce blog le savent, pour faire du vin rouge, il faut d’abord faire fermenter les raisins en cuve avant de les presser. Cela a pour effet de ramollir les baies et de faciliter le pressurage.

Le blanc quant à lui est pressé frais. Les raisins gorgés du jus résistent à la montée en pression. Le pressoir chauffe puis finalement s’arrête avant que toutes les baies n’aient éclaté.

Cela me fendait le cœur de devoir benner ces raisins encore juteux. Alors l’idée m’est venue de les mettre en cuve pour les faire macérer, comme du rouge. Et voilà ce que ça a donné, une semaine plus tard, lors du deuxième pressurage :

Du vin orange… fait avec de la Roussane.

C’est une découverte plutôt charmeuse avec ses arômes d’écorce d’orange, son amertume qui rappelle l’amaretto et sa chaleur qui enflamme l’esprit.

Rédigé par Nicolas Caillaux

Une réflexion au sujet de « Du vin orange… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s